Cou manga

Comment DESSINER un COU MANGA ?

 

 

Salut ! Ici Sined ! Je te fais cet article pour partager avec toi mes trucs et astuces pour dessiner le cou manga. J’ai décidé d’écrire un article à propos du cou car j’avais pendant un temps des difficultés au niveau du cou surtout au niveau anatomique. C’était très frustrant mon dessin n’était pas du tout au niveau, mais après quelques recherches sur le sujet et des sessions d’entraînement j’ai pu progresser et ainsi améliorer l’anatomie de mes personnages, avec ce que je vais partager avec toi dans quelques instants. Aujourd’hui tu as peut-être, toi aussi, du mal à dessiner le cou de tes persos préférés ou encore de tes propres personnages, tes dessins ne sont pas à la hauteur de tes espérances et tu désires résoudre ce problème. Pas de problème tu es tombé à la bonne adresse. Je vais te montrer avec des techniques simples que tu peux très vite dessiner le cou manga de meilleur qualité 😉

Dessiner un cou manga rapidement

Comment ça va se dérouler? J’ai disséqué pour toi ce tuto’ en quatre grands titres :

  • Analyse des muscles du cou
  • Analyse du cou réaliste
  • Analyse du cou par les illustrateurs mangas
  • Dessin du cou manga

Avec ses quatre étapes qu’on va voir, on va pouvoir ensemble comprendre et dessiner par la suite, de meilleurs cou mangas. Allez c’est parti.

Analyse des muscles du cou

Avant de se lancer dans le dessin du cou, il faut d’abord comprendre comment fonctionne ce dernier. Cette partie risque d’être un peu  » chiante  » car on va devoir apprendre des tas de muscles, mais je t’assure que ce que tu vas mémoriser, va te sauver pour les différentes étapes qui vont suivre. Pour apprendre justement ces muscles qui composent le cou, nous allons avoir besoin des images qui vont exposer les différents muscles. J’en ai trouvé des pas mal sur Internet, tu peux te servir des miennes ou bien en chercher d’autres si celles-ci ne te conviennent pas :

Dessiner cou

 

Dessiner cou

 

Dessiner cou

Oulalalah !!! Qu’est ce que c’est tout ce charabia !? Ne t’inquiète surtout pas ! Nous n’allons voir que certains muscles, les plus imposants et qui sont les plus utiles pour dessiner un cou.

– Vue de face

On va tout d’abord commencer par le cou de face. Les muscles à retenir et qui sont les plus visibles en dessin sont les sterno-cléido-mastoïdiens, les trapèzes et le groupe de muscles ( sterno-hyoïdien/omo-hyoïdien).

PS: Les trapèzes ne font pas, à proprement parler, parti du cou mais j’ai tout de même décider de le joindre aux autres car pour moi les trapèzes ils permettent le lien entre le cou et le reste du corps.

Les sterno-cléido-mastoïdiens se situent sur les côtés du cou. Ils possèdent une forme ressemblant à de longs tubes. Ils débutent au niveau de la mâchoire pour finir aux extrémités des clavicules. Attention car les sterno-cléido-mastoïdiens qui se divisent en deux à partir d’un moment. Tu as la grosse partie et celle-ci forme une partie mais plus petite du sterno’. Cette partie, elle vient se fixer direct sur la clavicule et non aux extrémités.

Dessiner cou

Ensuite tu as les trapèzes. Les trapèzes se situent sur les côtés, ils sont rattachés au cou et aux clavicules. Ils constituent tous les deux une forme triangulaire arrondie qui est assez facile à retenir.

Dessiner cou

Pour finir le groupe de muscles ( sterno-hyoïdien/omo-hyoïdien). J’ai volontairement regroupé ces deux muscles pour facilité l’apprentissage, car tu n’as pas nécessairement besoin de retenir chaque parties de ce groupe. De face ces muscles ne sont pas très distinctifs, tu les verras pleinement exposés lorsqu’on abordera la vue de 3/4 et de profil. De plus ces muscles sont obstrués par la pomme d’Adam.

Dessiner cou

 

Pour les muscles du cou c’est tout ce qu’il faudra retenir.  Même si ce n’est pas un muscle il y a aussi la clavicule à garder en tête, car elle est très présente en dessin anatomique. La clavicule est la partie osseuse se situant juste au dessus des muscles des pectoraux et en dessous des sterno-cléido-mastoïdiens. N’oublie surtout pas cette partie, elle est très importante, tu vas souvent la retrouvé tout au long de cet article.

Dessiner cou

Voilà pour les muscles du cou en vue de face, tu peux t’amuser à apprendre les autres pour enrichir tes connaissances mais ils ne seront pas utiles pour le dessin manga par la suite.

– Vue de 3/4

Passons à l’analyse des muscles du cou mais cette fois en vue de 3/4. Comme pour la vue de face, les muscles à retenir sont les sterno-cléido-mastoïdiens, les trapèzes et le groupe de muscles  (+clavicule).

Les sterno-cléido-mastoïdiens conservent leurs apparences en forme de tube, ainsi que la séparation en deux parties ( une partie supérieure et une autre partie inférieure ). Mais pour la vue de 3/4, avec la perspective, le sterno-cléido-mastoïdien le plus éloigné de nous est plus difficile à identifier. Donc pour facilement le trouvé ou le placé, souviens toi que le sterno’ supérieur doit toujours se terminer à l’extrémité de la clavicule; Et que le sterno inférieur lui, sera toujours rattaché à même la clavicule. Retiens bien cette information car elle te sera très utile lorsque tu dessineras tes persos 😉

Dessiner cou

 

Les trapèzes rencontrent le même problème que pour les sterno’. Ils partent toujours du cou pour finir attacher aux clavicules et gardent leur forme triangulaire comme pour la vue de face. Mais comme pour les sterno, en vue de 3/4, la perspective nous empêche de voir facilement celui qui est le plus éloigné de nous. Il faut donc se souvenir que le trapèze est toujours rattaché à la clavicule, donc si tu sais où se trouve cette dernière, tu sais où placer ton trapèze malgré la perspective. Sois attentif aussi à la taille du trapèze le plus éloigné de nous, il est beaucoup moins large et imposant que son jumeau.

Dessiner cou

 

Comme je te le disais précédemment, le groupe de muscles n’était pas très visible pour la vue de face, mais nous voici dans la vue de 3/4 on va donc voir ensemble ce qu’on obtient sur ce groupe de muscle avec cette nouvelle vue. En vue de face ces muscles ne se distinguait pas en plus de la pomme d’Adam qui était plus imposante, mais en vue de 3/4 on peut apercevoir un morceau de la pomme et de ce groupe de muscles qui ressortent  pour entraver le sterno-cléido-mastoïdien. Il faut donc noté qu’en vue de 3/4, le groupe de muscles ainsi que la pomme d’Adam ressortent et gênent le sterno.

Quand à la clavicule, cette dernière ne change pas de position cependant elle subit le même sort que pour les sterno-cléido-mastoïdiens et les trapèzes, c’est-à-dire la perspective. Prends en compte que la clavicule en vue de 3/4 ne sera pas complètement droite comme l’indique l’image ci-dessous.

Dessiner cou

– Vue de profil

Et pour le dernier point de vue, le profil. Comme toujours les muscles importants sont les sterno-cléido-mastoïdiens, les trapèzes et le groupe de muscles (+clavicule). En vue de profil ces trois muscles (+clavicule) sont encore plus visibles que dans les vues précédentes. De profil tu ne peux observer qu’un seul sterno-cléido-mastoïdien, ainsi qu’un des deux trapèzes et un bout du groupe de muscles sterno hyoïdien/omo-hyoïdien.

Le sterno-cléido-mastoïdien, toujours avec sa forme de tube, part encore de la mâchoire pour finir attacher à la clavicule ( fais attention à la division des deux ! ).

Dessiner cou

Le trapèze avec sa forme triangulaire, débute du cou pour terminer sa route sur la clavicule et l’os scapulaire ( deltoïde ).

Dessiner cou

Le groupe de muscles lui se dévoile un peu plus. On peut y voir une partie de chacun des deux muscles ( sterno-hyoïdien/omo-hyoïdien). Ces éléments partent du bas du menton pour finir collé à la clavicule, mais attention le sterno-cléido-mastoïdien l’obstrue et lui coupe le passage, élément à retenir lorsque tu dessineras le cou de tes personnages.

Dessiner cou

La clavicule, qu’il ne faut pas oublier est bien présente même en vue de profil. Placé toujours au même endroit mais en peu moins visible, elle peut te servir de repère pour placer tous tes muscles.

Dessiner cou

Cette section du dessin du cou est maintenant terminé. Puisqu’on a vu ensemble les différents muscles qui composaient le cou, avec les différents points de vues et cibler ceux qui nous seront utiles pour le cou manga, on va maintenant examiner que ce que l’on vient d’assimiler est vrai en passant à la suite : l’analyse du cou réaliste.

Analyse du cou réaliste

Dans le précédent chapitre on a analysé et cibler les muscles qui sont important pour la suite de l’article. Maintenant qu’on a obtenus ces informations, on va pouvoir les mettre en confrontation avec la réalité. Comment ?  A l’aide de divers références de cou réaliste. Je vais donc prendre des images de bustes ( d’hommes et de femmes ) pour qu’on puisse travailler. Je t’invite à faire de même ou bien de simplement t’aider des références que j’ai choisi 😉

Une petite chose à savoir en plus par rapport aux références que tu vas choisir. Lors de ta sélection d’images plus tu prendras de personnes musclés pour t’aider, plus l’observation et l’analyse sera simple, car les muscles se révéleront plus aisément. L’objectif est de récolter les informations qu’on a acquises précédemment et les appliquées à l’aide de nos références réalistes. Donc plus gros sont les muscles, plus simplement tu pourras les identifier.

– Vue de face

Pour le cou réaliste vue de face, on voit clairement les sterno-cléido-mastoïdiens, ils partent bien de l’arrière de la mâchoire pour finir rattacher aux clavicules.

Dessiner cou réaliste

Les trapèzes eux partent du cou, plus précisément de l’arrière même si on ne le voit pas, pour finir attacher aux clavicules et aux os scapulaires.

Dessiner cou réaliste

Passons au suivant, le groupe de muscles ( sterno-hyoïdien/omo-hyoïdien). Il disparaît petit à petit à cause de la pomme d’Adam, mais garde quand même à l’esprit qu’il est toujours présent. Les clavicules, elles, sont visibles peu importe la masse musculaire de l’individu. Elles partent des deltoïdes pour se rejoindre au centre du corps non loin du sternum.

 

Dessiner cou réaliste

En vue de face, les clavicules sont juste en dessous des sterno-cléido-mastoïdiens et des trapèzes, et au-dessus des pectoraux ainsi que des deltoïdes. Elles sont rattachés aux trapèzes.

Dessiner cou réaliste

– Vue de 3/4

Le cou vue de 3/4 est un peu plus complexe comme on l’a vu auparavant. La perspective du cou obstrue certains éléments, et va jusqu’à changer leur dimension. Les sterno-cléido-mastoïdiens sont bien présents, cependant comme on l’a vu dans l’analyse des muscles du cou, l’un des sterno’, le plus éloigné de nous, est difficilement identifiable. Pour le localiser il faut se souvenir qu’il part de la mâchoire et fini attacher à la clavicule en deux parties bien distinctes. On peut s’aider de cette information pour placer ou situer le sterno. Sur les références tu peux apercevoir bien que ça soit difficile, le sterno qui vient de la mâchoire pour finir à l’extrémité de la clavicule, il est même un tout petit peu caché par le groupe de muscles.

Dessiner cou réaliste                

Même chose pour les trapèzes. L’un des deux trapèzes subit la perspective. Mais contrairement aux sterno-cléido-mastoïdiens, le trapèze le plus éloigné de nous est un peu plus facile à identifier. Remémore toi les caractéristiques des trapèzes. Ils partent de l’arrière du cou pour terminer sur la clavicule et l’os scapulaire ( ou deltoïde ). Sur les ref’ tu peux voir un bout de ce qui correspond à un trapèze selon les caractéristiques donnés juste avant.

Dessiner cou réaliste

Et enfin le groupe de muscles qui lui aussi reste inchangé, mis à part qu’on l’aperçoit beaucoup plus dans cette vue de 3/4 que par exemple, dans la vue de face. Il commence du bas du menton pour finir rattacher à la clavicule, obstrue une partie du sterno-cléido-mastoïdien le plus éloigné de nous, et il est ensuite coupé en fin de course, par le sterno-cléido-mastoïdien le plus proche de nous. La pomme d’Adam est très imposante dans cette position, elle forme une bosse au niveau non loin du menton. Cette bosse est plus prononcée sur les hommes que sur les femmes, et sur les personnes de type  » musclés  » que sur les personnes de type  » standard « .

Dessiner cou réaliste

Les clavicules elles ne change pas, mise à part qu’il faut que tu prennes en compte la perspective. Que la clavicule la plus éloignée de nous, subira une distorsion, elle ne sera pas totalement identique à sa jumelle. Réfère toi aux images ci dessous tu comprendras mieux de quoi je parle.

Dessiner cou réaliste

– Vue de profil  

Et pour la dernière vue de cette section, le cou réaliste en vue de profil. Cette vue sur le cou reste pour moi la plus simple, parce qu’on y voit la forme de tous les muscles surtout pour les hommes. De plus, c’est encore plus simple car de profil tu ne peux observer qu’une seule des parties de chaque groupes de muscles importants.

Comme par exemple pour le sterno-cléido-mastoïdien, tu peux discerner le long muscle en forme de tube qui partent de la mâchoire pour finir rattacher aux extrémités d’une des clavicules, mais tu ne peux en voir qu’un seul.

Dessiner cou réaliste

Même chose pour le trapèze, partant de l’arrière du cou pour finir, constamment sur la clavicule et l’os scapulaire.

Dessiner cou réaliste

Et enfin pour clôturer cette section sur l’analyse du cou réaliste, le groupe de muscles. Comme pour la vue de 3/4, le groupe de muscles est plus présent qu’en vue de face. Il débute toujours sous le menton, est toujours obstruer par le sterno-cléido-mastoïdien en fin de course pour finir coller à l’une des clavicules.

Dessiner cou réaliste

La clavicule de profil, ne change pas elle subit une petite distorsion grâce à la perspective mais elle reste bien présente. Débute au centre du buste pour finir rattacher comme on peut le voir sur les images, aux trapèzes et aux deltoïdes.

Dessiner cou réaliste

On en a fini avec le cou réaliste. L’objectif était de vérifier si ce que l’on a assimilé dans la section des muscles du cou était vrai, et on peut clairement démontrer que oui. On a pu retrouver et distinguer les différents groupes importants de muscles dans le cou réaliste et grâce aux références réalistes on a pu étudier les divers angles de vues. Cette section était très très répétitive et j’en suis désolé ( ^^ »), mais tu verras que grâce à cette analyse la suite va être 100 fois plus simple. Sans plus attendre on va attaquer ensemble l’analyse du cou manga.

Analyse du cou manga

Dans cette catégorie, qui sera la dernière en terme d’apprentissage théorique, on va voir ensemble si ce que l’on a appris dans le cou réaliste est utile dans le style manga. Comme précédemment, je t’invite à te munir de références. Tu as le choix, mangas / animés / dessins de mangakas / dessins d’illustrateurs style manga etc… Bref fais comme bon te semble, mais il faut absolument que ça soit du manga ( essaye de varier les styles de dessins pour que tu puisse bien voir que ça ne s’applique pas que pour un seul et unique style ). Une fois ton petit pack de références en mains on va pouvoir commencer ; )

Tout d’abord on va revenir sur les muscles importants qu’on a vus ensemble il y a les sterno-cléido-mastoïdiens, les trapèzes et le groupe de muscles ( sterno-hyoïdien/omo-hyoïdien). On s’est aperçu que selon l’angle de vue ces muscles importants ne conservaient pas forcément la même forme. On va donc appliquer ces infos au style manga. Prends tes références et on va analyser, comme auparavant, chaque vue et chacun des trois muscles.

– Vue de face

Maintenant que tu es bien roder, tu devrais localiser de plus en plus facilement les muscles. Voilà pourquoi je te disais juste avant que cette section sera du gâteau, vu qu’on a déjà fais ensemble ce processus. Sur les images ci dessous on voit très bien les sterno-cléido-mastoïdiens, surtout sur certaines références où les personnages sont très musclés. Ils partent de la mâchoire pour, gardent leurs apparences en formes de tubes et attention, ils se séparent en deux parties avant de rejoindre les clavicules. Pour les moins musclés, la présence des sterno’ est simplifiée par des lignes, lignes que tu peux discerner sur les références ci dessous.

Cou manga

 

Cou manga

 

Cou manga

Pour les trapèzes pas de surprises comme tu peux le constater. Ils conservent leur formes triangulaires, plus au moins gonflés selon les muscles du personnage et selon le style. Démarrent constamment au niveau du cou pour terminer sur les clavicules et les deltoïdes (os scapulaire).

Cou manga

 

Cou manga

 

Cou Manga

Le groupe de muscles ( sterno-hyoïdien/omo-hyoïdien) comme pour le cou réaliste n’est pas très visible en vue de face, il sera davantage mis en avant dans les deux autres vues. Tu peux tout de même relever la présence de la pomme d’Adam qui selon le genre et l’âge du personnage peut s’avérer utile.

Cou manga

 

 

Cou manga

 

Cou manga

Les clavicules, à ne surtout jamais oublier même dans le style manga, sont toujours présentes. Débutent au centre du buste pour finir sur fixer aux trapèzes et aux deltoïdes. Dans le style manga, les clavicules sont souvent représenter par des lignes comme tu peux le voir sur les ref’ ci dessous. Ces lignes sont présentent dans n’importe quelle pose.

Cou manga

Cou manga

Cou manga

– Vue de 3/4

Pour la vue de 3/4, les sterno-cléido-mastoïdiens ne change pas de caractéristiques à part pour celui le plus éloigné de nous qui est obstrué par le groupe de muscles ( sterno-hyoïdien/omo-hyoïdien) à cause de la perspective. Sinon on voit bien qu’ils débutent continuellement de la mâchoire pour finir aux extrémités de la clavicule en deux parties bien distinctes, cette information peut te servir d’aide si tu as du mal à localiser les sterno.

Cou manga

Cou manga

Cou manga

 

Les trapèzes subissent également le même sort que pour les sterno, c’est-à-dire que la perspective intervient pour le trapèze le plus éloigné de nous. Donc rappelle toi, les trapèzes quittent l’arrière du cou pour terminer sur un bout de la clavicule et de l’os scapulaire, ont une forme triangulaire et malgré la perspective le trapèze le plus éloigné gardera toujours cette caractéristique, tu peux donc te servir de ça pour le situer à chaque fois.

Cou manga

Cou manga

Cou manga

Le groupe de muscles ( sterno-hyoïdien/omo-hyoïdien) est plus visible maintenant comme tu peux le voir sur les références. Ils ressortent très bien avec l’appui de la pomme d’Adam. Sous le menton pour finir attacher aux clavicules, ce groupe de muscles obstrue les sterno’ à cause de la perspective. En dessin manga ce groupe n’est pas localisable très facilement, les dessinateurs préfèrent mettre en avant la pomme d’Adam en évidence.  

Cou manga

Cou manga

Cou manga

Les clavicules ne changent pas, elles partent toujours du centre du buste pour finir sur les côtés, fixer sur les trapèzes et les deltoïdes. Mais la clavicule la plus éloignée de nous, subit une légère distorsion grâce à la perspective, donc elle ne sera pas complètement droite.

Cou manga

 

Cou manga

Cou Manga

– Vue de profil

Et enfin on arrive au dernier point de vue, celui de profil. On voit très clairement le sterno-cléido-mastoïdien comme dans le cou réaliste ( souviens-toi qu’on ne voit qu’une partie des muscles en vue de profil et c’est valable pour les autres muscles qu’on va voir ), qui part de l’arrière de la mâchoire pour finir sa course rattacher à la clavicule. Attention à ne pas oublier la division en deux parties non loin de la clavicule.

Cou manga

Egalement pour le trapèze qui, selon les personnages, sont extrêmement bien formés. La forme triangulaire du trapèze est très présente en vue de profil. Tu peux voir qu’il commence par l’arrière du cou pour finir sur un bout de la clavicule et de l’os scapulaire.

Cou manga

Pour finir, le groupe de muscles ( sterno-hyoïdien/omo-hyoïdien). Ce groupe de muscles qui se situe sous le menton pour finir fixer à la clavicule, et très exposé notamment grâce à la pomme d’Adam.

Cou manga

Comme pour le cou réaliste, la clavicule reste au même endroit, elle débute au centre du torse pour finir aux extrémités du buste rattacher trapèze et au deltoïde.

Cou manga

Ce chapitre sur l’analyse du cou manga est terminé, qu’est ce qu’on tu peux retenir de tout ce que l’on apprit ensemble ? Que le cou réaliste et le cou manga sont très similaires. Tu as bien vu qu’on est  passer par les mêmes étapes pour analyser nos muscles et pourtant, ce sont bien deux styles différents. On y a vu dans les deux cas les sterno-cléido-mastoïdiens, les trapèzes et le groupe de muscles ( sterno-hyoïdien/omo-hyoïdien). Tu peux donc t’aider du réalisme (de photos ou modèles) pour te faire progresser en dessin manga. C’est un artiste que je suis du site DeviantArt qui avait révélé son secret pour s’améliorer en anatomie, qui m’a permis de t’écrire cet article. J’ai suivi à la lettre ce que je viens de partager avec toi, et les résultats sont là 😉

On va maintenant revoir tout ça ensemble en dessin, pour que tu ressortes de cet article entièrement prêt pour dessiner le cou tes personnages mangas.

Dessiner un cou manga

Pour bien finir et pour que tout ce que l’on vient de voir s’intègre bien dans ton cerveau, on va refaire l’étape du dessin du cou manga :

– Première étape, je commence toujours par dessiner le cou en lui même, je visualise entre temps quel type de musculature possèdera mon perso’ ( j’ai en tête un personnage plutôt grand avec un corps pas trop musclé, un peu athlétique ) :

Cou manga

– Deuxième étape, une fois les lignes du cou placés je place les trapèzes en gardant à l’esprit le type de musculature du perso’ :

Cou manga

– Troisième étape, les trapèzes réalisés je passe aux clavicules. Je pars des extrémités pour repiquer vers le centre :

Cou manga

– Quatrième étape, j’attaque ensuite les sterno-cléido-mastoïdiens. Selon le type de perso, les sterno sont plus ou moins prononcer comme je te l’ai expliqué dans la section cou réaliste. Mon personnage manga sera de type  » athlétique  » donc quelques lignes pour définir les sterno’ suffiront :

Cou manga

– Cinquième étape je vérifie bien que tous les éléments sont bien placés grâce aux infos qu’on a recueillis tout au long de cet article :

Cou manga

– Et sixième étape, une fois le cou fini, je repasse proprement puis je colorise le tout :

Cou manga

 

Cou manga

Te voilà aujourd’hui avec un cou manga digne de ce nom. Si tu n’y arrives pas du premier coup ce n’est absolument pas grave, il te faut de l’entraînement tout simplement. J’ai pas mal galéré au début c’était super frustrant je n’arrivais vraiment à rien. Mais avec la bonne approche et de l’entraînement intensif, j’ai pu arriver à un résultat qui me satisfait aujourd’hui 😀 Je t’invite donc à faire de même.

Merci d’avoir suivi cet article jusqu’au bout, j’espère sérieusement t’avoir aidé, n’hésite pas à laisser un commentaire si cet article t’a plu ou si tu souhaites que j’en fasse un sur un sujet de ton choix. J’espère te voir aux prochains articles, à plus et dessine bien ! ;D

4 Comments

  • Gamixis

    Reply Reply 21 octobre 2017

    Il dépote le site ! Merci pour les tutos, je vais pouvoir accélérer ma progression 😉

    • sined

      Reply Reply 22 octobre 2017

      Yo Gamixis !
      Merci pour ton super commentaire ! Je suis content que ça puisse t’aider ;D

  • Croc_Blanc_

    Reply Reply 7 octobre 2018

    Merci sined tes tutos sont super bien détaillé. Continue !

    • sined

      Reply Reply 12 octobre 2018

      Merci à toi Croc Blanc d’avoir pris la peine de me laisser ce commentaire ;D

Leave A Response

* Denotes Required Field